Les achats avec e-Movens

Véhicule 100% électrique
un avenir?

En 2021, près d’une voiture sur cinq vendue en France était électrique
Les Français ont acheté 303.100 voitures 100% électriques et hybrides rechargeables l’an dernier. A 18,3% du marché, les véhicules à batteries sont désormais installés dans le paysage.

Deux grands géants de la HITECH se lancent ouvertement dans la conquête du marché de la voiture 100% électrique:

Apple avec son Apple Car et Xiaomi Technology.

Après la trottinette et le vélo électrique, Xiaomi projette de construire une voiture 100% électrique dont le prix serait proche de 20K€. De son coté Apple projette l’Apple car, en partenariat avec Kia, (annonce faite par Tim Cook son CEO).

Sur le marché actuel, les constructeurs « classiques » rivalisent de stratégie avec des modèles biens différents en gamme et en prix:

-Citroën AMI: 6900€- 70KM autonomie max. (charge complète 3,7€)

-BMW i3: 39950€- 325KM

-Peugeot e-208 32700€- 340KM

-Tesla Roadster 215000€- 1000KM (pas encore en commercialisation)

– Zoé 32500€- 395KM (Cout d’une charge complète 5,77€)

 

Pour le commun des utilisateurs, l’autonomie est sans aucun doute l’élément bloquant. En Europe, les infrastructures recevant des véhicules électriques (IRVE) sont peu nombreuses (225000) et réparties comme suit:

-52% dans les entreprises

-41% chez les particuliers

-7% sur l’ensemble des réseaux autoroutiers.

En France, seule, l’autoroute A11 dispose d’un nombre acceptable d’IRVE…(CF article AVERE France). Selon l’ACEA (Association européenne des constructeurs automobiles), 3000000 IRVE en Europe en 2030 seraient nécessaire pour atteindre la réduction de CO2 objectivée.

Un intérêt énergétique ?

Selon une étude publiée par l’ONG Transport & environnement, une voiture électrique alimentée avec des énergies renouvelables nécessiterait 58% d’énergie de moins qu’une voiture thermique sur l’ensemble de son cycle de vie. De plus, un véhicule européen électrique émettrait 64% de CO2 de moins qu’un modèle thermique.

Une voiture thermique moyenne brûle 17000 L d’essence sur 225000KM soit une pile de barils de pétrole de 90m de haut (25étages),(pour un diesel 13500L), se pose la question de notre dépendance au produits pétroliers…

Encore Faut-il recycler l’ensemble des batteries; dans un esprit de précision, sur une batterie de 160Kg seuls 30Kg de métaux seraient perdus (représentant un cube de 25cm de coté).

Pour peu que notre électricité soit produite par le solaire ou l’éolien, la voiture 100% électrique semble être le véhicule d’avenir immédiat. Pour autant, l’installation d’IRVE reste encore trop faible et l’autonomie batterie freinent considérablement le choix des utilisateurs. Notre effort doit donc se porter sur ces trois points: la production électrique issue du renouvelable, les installations de charge et enfin une plus grande autonomie des batteries.